Le JURY de MAITRISE D'OEUVRE du PONT J.J. BOSC a délibéré...

Publié le par M.L.

Premier jury, du pont JJ Bosc ? ...voici "l'histoire"

 Comme prévu, Siegred et moi-même 1 avons participé au jury le 25 novembre. Voici donc ici racontée, un peu de cette « aventure ».

Le résultat est maintenant connu, les 5 équipes sont sélectionnées. Le journal Sud Ouest1en a rendu compte mais de manière assez réductrice puisque il a essentiellement présenté les choix d'équipes sous l'angle de leur capacité à construire un pont, ce qui ne recouvre pas l'ambition portée par la Cub après l'adoption de l'intégralité des recommandations de la concertation JJ.Bosc et du pré-programme. Toutes choses auxquelles les membres du CPC, des habitants des trois villes et leurs associations (Bordeaux, Bègles, Floirac) ont contribué ensemble.


Les équipes candidates étaient elles capables de construire un pont ? Les critères imposés par la Cub et le travail d'évaluation des techniciens, le curriculum vitae, les projets réalisés, les compétences réunies permettaient de répondre "oui" à cette question.


Pour Siegred et moi il était fondamental de trouver dans les dossiers de candidatures des éléments donnant à penser que telle équipe, plutôt que telle autre, était en capacité de traduire les recommandations et le pré-programme de manière innovante.


C'est ce que nous cherché en compulsant les dossiers les jours d'avant le 25. Quinze dossiers d'une épaisseur d'une dizaine de cm chacun, quand on n'a pas de bases en la matière, c'est pas simple. Heureusement Siegred avec ses connaissances pouvait introduire quelques critères liés à la composition des équipes (architectes, bureaux d'études..). Et puis les services techniques de la Cub avaient effectué un travail d’analyse et de classement en fonction de 3 critères :

  • Structure de l'équipe, complémentarité et complétude des compétences.

  • Moyens techniques, financiers et humains de l'équipe.

  • Qualité des références présentées (en matière de projets déjà réalisés, en cours ou présentés pour d'autres concours : espaces publics, ponts en milieu urbain, aménagements urbains et voiries, mises en lumière).

 

Parmi les demandes de la Cub, figurait celle consistant pour les équipes, a présenter en quelques images et éléments synthétiques, 10 des projets significatifs au regard de ce concours de pont JJ Bosc. Ceci pouvait nouos aider à dégager des éléments pertinents. Mais la présentation de ces éléments ne fut effectuée qu'en première partie de jury.

 

En définitive pour ce travail préalable, d'autant plus nécessaire que l'on n'a pas de connaissance en la matière, l'essentiel restait d'avoir en permanence les recommandations et le pré-programme en référence, afin de repérer les éléments pertinents dans les différent dossiers. C'est ce que Siegred et moi-même avons fait le mieux possible.

 

Expérience unique pour nous que ce jury !

 

Quoique pour moi, je ne sais quel sera le souvenir le plus marquant : Le jury ou bien le baptême de scooter 3 roues de Siegred ?....

Partis de Bègles ou Siegred est venue me rejoindre, nous ne sommes pas forcément très en avance, Siegred conduit et tient bon et bien le guidon, je suis le passager, on se faufile entre les voitures non sans guetter les véhicules de police ça et là. Mes yeux scrutent de derrière le plexiglas de mon casque. Je m'accroche. C'est un bonne entrée en matière, faudra peut être aussi s'accrocher, se faufiler pour nous exprimer au milieu du jury.

Nous arrivons à l'heure et gagnons nos places en nous faufilant (encore) derrière les membres déjà installés (c'est assez étroit).

 

La séance est ouverte, tous les membres sont présents sauf le maire de Bègles qui s'est fait excuser. Quelques mots de V. Feltesse, A. Juppé est à ses côtés.

 

  • Un dossier très complet est remis à chaque participant 2.
  • Parole est donnée aux services techniques qui rappellent comment va procéder le jury.
  • Présentation d'un diaporama des 10 projets des 15 équipes, toujours par les services techniques.
  • Débat entre les membres, animé par le président de la Cub qui fait bien circuler la parole.
  • Quelques candidatures émergent au travers des propos.

 

Le débat se centre sur « l'opposition » entre d'une part l'impératif technique pouvant être assuré par des équipes ayant déjà réalisé des ponts, et d'autre part la recherche dans les équipes de la capacité d'innovation permettant de faire un pont qui concrétise bien ce qui découle des recommandations et du pré-programme. Ceci fait d'ailleurs l'objet d'un échange fort entre Siegred et l'architecte Paul Andreu3 

Siegred et moi intervenons également à plusieurs reprises : Nous disons que nous apprécions d'être là, au nom du CPC et des associations. Ce jury doit être aussi le prolongement d'une expérience novatrice de concertation et du contenu des recommandations qu'elle a émises, ainsi que du pré-programme. Ce pont n'est pas n'importe quel pont, nous effectuons quelques rappels à ce propos et nommons quelques équipes qui nous paraissent mieux placées que d'autres à cet égard. Le fait d'avoir déjà réalisé des ponts ne peut être le seul critère pris en compte.

 

L'un des membre du jury indique ce qui lui paraît essentiel considérer : la qualité du « couple » architecte/ingénieur présenté dans chaque équipe.

 

A l'issue du débat, vote par écrit et à la synthèse le résultat suivant :

 

- Une équipe menée par l'architecte Marc Mimram.

- Une équipe conduite par Setec TPI (Paris) et l'architecte Marc Barani.

- Une équipe conduite par OMA, l'agence d'architecture de Rem Koolhaas, à Rotterdam.

- Une équipe conduire par RFR Architecture.

- Une équipe conduite enfin par DFA (Dietmar Feichtinger Architectes)

 

 

Pour ce qui me concerne deux de mes choix s'y retrouvent, pour Siegred trois. L'on n'est pas déçu. Mais l'étape suivante reste la plus importante : le choix final !!! les débats d'aujourd'hui devraient resurgir lors du futur jury.

 

Les équipes livreront leurs offres en juillet prochain ; le lauréat sera désigné à l'automne au plus tard, suite à un nouveau jury.

 

Et maintenant en attendant, place au groupe dit "de contact" (l'appellation définitive n'est pas encore retenue) et au collectif interassos, pour continuer à rendre le suivi de ce projet le plus proche possible des recommanddations, des priorités liées à l'intérêt général, avec la participation des populations.

 

M. L. fin 2011.

1 Deux membres représentants au Comité Permanent de Concertation et associaltifs font partie des 15 membres du Jury : Siegred Péré-Lahaille de l'association Monte Christo de Floirac et Michel Lalanne du comité de quartier de Bègles.

2 Comportant la liste des membres, les 10 projets présentés par les candidats, les aspects réglementaires, l'historique du projet, le pré-programme, le règlement de l'appel à candidatures, le document d'analyse des candidatures par les services techniques – Vous pourrez le consulter lors d'une prochaine réunion.

3 Elle "s'emmerde" pas la Siegred, et elle assure bien : – vous avez vu la carte de visite de Paul Andreu sur internet... ?

Publié dans Suivi Pont JJ Bosc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel Lesbats 07/02/2012 18:36

"Ceci fait d'ailleurs l'objet d'un échange fort entre Siegred et l'architecte Paul Andreu3"
"Elle "s'emmerde" pas la Siegred, et elle assure bien : – vous avez vu la carte de visite de Paul Andreu sur internet... ?"
Que s'est il passé réellement Michel... Je suis désolé mais je ne comprends pas bien "l'échange fort".
Siegred va certainement en parler !
Par contre... je suis sûr d'une chose: tu maîtrises parfaitement bien la "technique de conception d'article" sur le site internet"autour du pont".
Bravo!