Pour EVALUER les TRANSFORMATIONS engendrées par le projet EURATLANTIQUE

Publié le par ML

logo inseePour évaluer le chemin parcouru il est indispensable de savoir d'ou l'on est parti. Cette évidence qui peut s'appliquer à tout projet, est également valable  pour Euratlantique !

C'est ici que les études statistiques mises au point par l'INSEE 1 (en partenariat avec Euratlantique) apparaissent comme précieuses et incontournables pour toutes celles et ceux qui veulent observer ou accompagner de manière attentive ces grandes transformations annoncées. D'autres indicateurs seraient utiles, et il faudrait pouvoir compléter la panoplie de l'INSEE pour pouvoir au fur et à mesure, rendre compte des changements engendrés par cette "Opération d'Intérêt National" qu'est Euratlantique. Nous reviendrons plus avant sur ce point.

A propos des "ambitions" d'Euratlantique, l'Insee fournit donc un diagnostic "point 0", indicatif de la réalité actuelle sur des questions telles : la diversité sociale, le logement, l'habitat, l'emploi salarié, des activités, des services de proximité, la densification etc...montrant l'hétérogénéïté du territoire.

 

On y apprend par exemple (même s'il faudrait connaître le détail des indicateurs pour savoir ce qu'ils indiquentvraiment) que le périmètre Euratlantique comprend un taux de chômage plus important que celui du coeur de l'agglomération, que l'habitat individuel est plus développé dans le coeur de l'agglo. que dans le territoire Euratlantique. MAIS que dans celui-ci le "périmètre Béglais" comprend beaucoup plus de maisons individuelles que dans les autres périmètres d'Euratlantique etc etc..

 

Parmi les indicateurs indispensables, nous rappellerons ceux qui découlent de nos interventions lors de réunions de concertations, reprises dans deux précédents articles de ce blog."Comment développer l'emploi local avec Euratlantique" et "Euratlantique, après a présentation du plan guide..".

 

Pouvoir mesurer l'impact d'Euratlantique (et faire qu'ils soient positifs..) à propos de :

  • L'évolution des prix du foncier et des loyers.
  • L'évolution de la mixité sociale (tous les habitants qui le désirent doivent pouvoir rester dans le périmètre sans être impactés par l'évolution des prix).
  • Sur la création d'empois locaux, y compris lors de la phase chantiers, avec des clauses d'insertion locale de salariés pour les entreprises retenues, et le recours à des entreprises locales. Ne pas utiliser seulement les groupes dominants du BTP tels "Vinci" "Eiffage" "Bouygues" etc... 

La question des impacts d'ordre écologique, écosystémiques, n'est pas abordée ici, nous ne la négligeons pas pour autant.


Pour revenir aux ressources de l'insee, en voici le sommaire :

 

1 - C'est encore une fois les "fruits" du travail collectif qui me donnent la possibilité de proposer cet article. C'est à Pierre Marquassuzaa que revient tout le mérite d'avoir trouvé ces ressources INSEE et de les avoir proposées pour ce Blog. merci à Pierre.

 

M. Lalanne

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article