PROJET ST JEAN-BELCIER-CARLE VERNET/EURATLANTIQUE : les habitants obtiennent des adaptations !

Publié le par Friche and Cheap - Collectif GB

sente jardin CV 2Parmi les changements que l'on peut voir apparaître dans le projet d'Euratlantique St Jean /Belcier/Carle Vernet certaines modifications apparaissent au travers de l'évolution du plan guide ou des réponses données lors des réunions publiques, (dont le 23 février dernier). D'autres sont liées à la mobilisation des habitants et des associations locales en relation avec la Mairie de Bordeaux. Ainsi, le jardin partagé Prévert du quartier Carle Vernet, promis à la disparition, a fait l'objet d'interventions, puis de discussions entre le Collectif du Grand Belcier, les associations concernées et Euratlantique en présence de la Direction du Développement Social Urbain de Bordeaux.

Résultat : une grande partie du jardin est préservé, une sente est imaginée (trait jaune sur photo), les immeubles verticaux sont remplacés par.....voir ci après le compte rendu du 6 novembre 2012 :


Participants Pour Bordeaux Euratlantique : Mrs Courtois et Brouard

Pour le Collectif du Grand Belcier : Mme Ribot, porte-parole du Collectif du Grand Belcier, Mme Martinez, association un Coin de Jardin, Mme Willis, co-fondatrice de l'association Friche and Cheap.

Pour le DSU, Ville de Bordeaux : Mmes Surles et Lapeyre.


L'objet qui a motivé la rencontre du 6 novembre 2012 était de partager et échanger autour du futur du jardin partagé Prévert du quartier Carle Vernet.

Les deux plans guide présentés montraient la construction d'un bâtiment sur la parcelle municipale accueillant actuellement le jardin pour une durée maximum de 5 ans, selon une convention tripartite entre la Ville de Bordeaux et les associations Astrolab et Friche and Cheap. Cette parcelle est, depuis novembre 2009, comprise dans le périmètre du projet Euratlantique, et le terrain doit être acquis par l'EPA dans le cadre d'un protocole foncier signé entre le Ville et l'EPA.

 

Lors de cette réunion plusieurs sujets ont été abordés.

 

Le jardin Prévert : Mr Courtois confirme que des contacts existent sur ce terrain avec Gironde Habitat, intéressé pour la construction d'un programme de logements locatifs sociaux. Le programme initialement prévu proposait une opération de construction de 85 logements. Le Collectif du Grand Belcier, représentant 23 associations du quartier Bordeaux Sud, et porte-parole de ces associations rapporte que la construction d'un bâtiment d'une telle importance aurait des conséquences négatives sur l'ensemble du quartier, à la fois sociales et architecturales. Mr Courtois propose, après avoir pris connaissance de la demande du Collectif Grand Belcier, un autre de type de programme. Le grand bâtiment de 85 logements pourrait être remplacé par un programme de maisons de ville avec jardin ou d'habitat intermédiaire, et la création d'une sente entre parcelles qui s'inscrirait dans un circuit de circulations douces.

Si la Ville de Bordeaux en est d'accord, la parcelle derrière l'ancienne bibliothèque pourrait ainsi accueillir le jardin Prévert (cf. croquis ci-joints). L'association Astrolab, actuellement occupant du bâtiment pourrait être alors maintenue dans les locaux.

Le jardin Prévert occupe actuellement une superficie d'environ 1000 m2. Le terrain proposé en solution de remplacement représente une superficie d'environ 1000 m2 à confirmer.

emplacement potentiel Prevert

Par ailleurs, la parcelle vacante voisine du centre d'animation d'une superficie de 800 m2, permettant aujourd'hui le stationnement du minibus du centre d'animation, pourrait faire l'objet de l'installation d'une jardin partagé, toujours avec l'accord de la Ville de Bordeaux. Ce programme avait été proposé il y a quelques années par le centre d'animation Bordeaux Sud. Le programme serait à élaborer avec le centre d'animation et les différents partenaires.

 jardin centre d'animation

Habitat coopératif :

L'EPA a, comme à Bègles, l'intention de développer des programmes d'habitat coopératif sur Bordeaux rive gauche et rive droite et sur Floirac. Dans Saint Jean-Belcier, un terrain, propriété de RFF, est repéré rue Léon Paillère. Occupé par Emmaüs, il pourrait faire l'objet d'une projet coopératif dès lors qu'une solution de relogement sera trouvée pour Emmaüs, ce qui n'est pas le cas pour l'instant.


La Résidence Richelieu :

La Résidence Richelieu est un objet de préoccupation pour les riverains. Le manque de gestion de la copropriété et les temps d'occupation très courts des appartements en location ne facilitent pas l'intégration des nouveaux arrivants, à la vie de quartier.

Une suggestion de la part de Mr Courtois est de faire étudier le rachat des appartements vacants par un bailleur afin de pouvoir gérer au mieux la co-propriété et d'éviter le turnover des occupants, bien que les bailleurs sociaux soient en général réticents à des copropriétés. Beaucoup de logements semblent inoccupés, les logements en rez-de-chaussée sont souvent vacants. Le jardin de la résidence est privé. Les représentants du Collectif du Grand Belcier pense qu'il est opportun de proposer une gestion du jardin par et avec les occupants de la résidence afin de créer une dynamique de rencontres entre locataires. Le jardin peut ainsi également devenir semi-public, pourrait ouvrir ses portes en journée et s'inscrire sur le parcours de la nouvelle sente urbaine desservant le quartier Carle Vernet.

 

Une sente urbaine :

Le schéma ci-dessous montre le parcours de sente urbaine proposé par le Collectif du Grand Belcier qui permet un parcours piéton-vélo de la rue.

 

Suite :

Le Collectif du Grand Belcier réitère son désir d'être, à l'avenir, impliqué dans le processus d'élaboration des projets. Les représentants de Bordeaux Euratlantique sont ouverts à des échanges réguliers. Le Collectif du Grand Belcier demande une nouvelle rencontre avec les représentants de l'OIN pour présenter le projet deJardin des Sciences, porté par l'associationBordeaux Jeunes Sciences. Une réunion aura lieu à ce sujet en janvier ou février 2013.

Schéma Richelieu

Documents graphiques montrant le parcours de sente urbaine desservant le quartier Carle Vernet et les emprises des différents programmes évoqués lors de la réunion du 06 novembre 2012

  sente jardin CV-copie-1

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article