RANDONNÉE au coeur du projet Euratlantique ST JEAN/BELCIER – le 4 février 2012

Publié le par ML

 

 

Rando St Jean:BelcierRien ne vaut le « terrain » pour prendre un peu plus la mesure des transformations qui vont sortir de terre avec Euratlantique dans le quartier ST Jean/ Belcier. C'est ce que l'on peut conclure, vu la grande quantité de questions posées par les participants et ce, malgré le froid vif et le courant d'air, lors de cette randonnée de concertation/découverte organisée par Euratlantique.

Il fût question des nuisances sonores, des moyens pour Euratlanique de contenir le prix du m2, de la vente des terrains aux promoteurs, des espaces verts, de l'intensité de circulation, du nouveau pont au dessus des voies, des TCSP, etc etc.  Voyons plutôt...

 

Une centaine de personnes étaient présentes pour cette « rando. » au coeur de ce projet également nommé « l'esprit des domaines » qui est désormais l'intitulé du plan guide

Accueil et premiers échanges sur le futur site de la « maison du projet d'Euratlantique » situé face à la station de tram Carle-Vernet. Le directeur et une partie de l'équipe d'Euratlantique sont présents, équipés d'un mégaphone. Un « carnet de visite » et une nouvelle plaquette, sorte de récapitulatif des projets en marche (Bordeaux, Floirac, Bègles) conduits par Euratlatique, sont remis aux participants. La rando. Comportera 3 haltes quelque peu frigorifiques entrecoupées par les déplacements en bus : Sur les « domaines d'Armagnac » puis « d'Amédée St Germain », puis en bord de Garonne sur le domaine « M.I.N. Brienne ».

Premier panorama face à la station Carle Vernet

Vu d'ici, le cente de tri postal d'Armagnac en impose. Il va disparaître, racheté tout comme celui de Bègles, il sera démoliensuite pour laisser la place aux constructions.

Les rues Carles-Vernet et Armagnac seront réaménagées pour permettre l'accès à la gare. La gare va doubler sa fréquentation d'ici 2017. Il y aura sur la rue Armagnac 5 voies de circulation 3 pour les voitures, 2 pour les TCSP ce qui fera envoron 16 m de large, plus les voies réservées aux piétons et cyclistes.

Nuisance ? Quelques craintes s'expriment ! Il vaudrait mieux que les voies voitures passent du côté des bureaux et soient ainsi isolées des habitations. Reichen devrait tenir compte de cette observation indique JM Boutin (directeur technique d'Euratlantique).

Le trafic sera conséquent, comment faire autrement pour absorber l'accroissement de fréquentation de la gare. A ne pas oublier cependant, Euratlantique a décidé de relever le défi : Il ne dit pas y avoir plus de voitures particulières en 2017 malgré le doublement du nombre de voyageurs de la gare !

Second et troisième panorama, sur les domaines Armagnac et St Germain,

Ici, c'est surtout le nouveau pont qui retient l'attention avec son fonctionnement son utilisation sera coordonné avec le pont du Guit. Une sorte de fonctionnement en « rond-point ». Les deux ponts seront dotés de pistes cyclables et de voies piétonnes. De nouveaux TCSP y circuleront. Ce sera un sacré chantier. Les ateliers Sncf ont été démolis, restent quelques vestiges qui seront conservés.

Sur Armagnac, il y aura des bureaux (90000 m3) et des habitations (120000 m3), un groupe scolaire, des commerces, de l'artisanat, deux parkings en silo.

Mais ou seront les espaces verts demandés par la habitants sur Amédée St Germain  ? demande un représentante associative (Ya Ka fokon). Il est prévu un passage sous les deux ponts afin de rejoindre la gare. Les espaces arborés seront protégés, il y aura quelques habitations et pas seulement des bureaux.

Dernière halte panorama sur le domaine du MIN et Brienne,

L'on pourra trouver ici aussi un groupe scolaire de 15 classes, un collège, un pôle santé (privé) avec un établissement privé pour les personnes âgées dépendantes. La nom de la société restera secret pour l'instant. La déchetterie sera transformée en écopole, tout au long de la Garonne, il y aura le parc des Berges et un boulevard à deux fois deux voies qui remplacera l'actuel boulevard « autoroutier » Moga. Les transports Olano, Point P etc.. devraient déménager. Quant à l'emplacement de la piscine il n'est pas encore décidé par Bordeaux. Ce sera à Paludate ou à Santé Navale. Pour l'association « Bains Douches » ce doit être ici. !

Les boites de nuits, ne disparaitront pas. Euratlantique n'a pas la volonté, n'y probablement les moyens de les racheter.

Questions fondamentales, celles qui touchent à l'utilisation des terrains par les promoteurs privés, posées par deux membres du collectif interassosiatif du Pont JJ Bosc :

Comment l'EPA Euratlantique procède t'il pour la revente des terrains au privé ? Appel d'offre ?

Comment l'EPA Euratlantique peut s'assurer que sa politique de prix avantageux des terrains concédés aux promoteurs sera bien répercutée sur les prix de logements ou de bureaux, et ne servira pas a faire une plus value finançière ?

Pour Philippe Courtois, ces questions sont importantes, et pas forcément simples à résoudre.

Pour la revente, le droit permet de faire « ce qu'on veut », de procéder par système de gré à gré*. Euratlantique veut « tenir » le prix des terrains. Pour que les promoteurs respectent l'engagement de sortir des logements à prix raisonnables, sans faire une opération finançière, il faut prévoir des sanctions dans les contrats. Mais ça n'est pas évident de les faire appliquer car les recours s'opposent au droit de la propriété !!!

Cette réponse, jette comme un froid. Nous n'avions pas besoin de ça en cette fin de parcours, sur le trottoir devant le MIN, avec le courant d'air, en bord de Garonne....

M.Lalanne 8 février 2012

 

* Dans une actualité où l’on cause de plus en plus de transparence il parait étonnant qu’e L’O.I. N. (Opération d ‘intérêt National, un organisme public) utilise la méthode « de gré à gré » avec semble-t-il peu de publicité pour la revente des terrains à des aménageurs privé. Le citoyen aura-t-il accès à cette information ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article