La Charte de l'interassociatif

 

« Charte » du groupe de suivi Interassosiatif Cub 1

(adoptée le 9 janvier 2012)

 

 

Préambule :


Rédaction de cette charte à partir de l’expérience de concertation menée avec la CUB en vue de la construction du pont JJ Bosc, des différents bilans et des orientations prises pour assurer un suivi des recommandations élaborées lors de cette concertation.

L’expérience, globalement appréciée par les différents partenaires, nous encourage à construire un cadre rigoureux pour ce travail de suivi assuré par un « groupe de Liaison (contact) » mis en place par la CUB, au sein duquel le « collectif interassociatif»1s'est organisé de manière spécifique.

La présente charte concerne l'activité de ce collectif interassociatif 1 et son blog


Charte


Les constats, les recommandations, les interactions existant entre les projets et les bilans nous ont conduits à croiser la démarche que nous avons élaborée avec la CUB avec celle qui sera à l’œuvre dans d’autres projets tel que celui d'Euratlantique.

Soucieux de communiquer entre les associations, de rassembler les documents nécessaires à la réflexion, d’informer autant de citoyens habitants que possible, nous estimons devoir nous doter d’un outil informatique tel un blog, ce qui implique l’élaboration d’une charte encadrant en particulier le « bon fonctionnement » de ce mode de communication, afin d’éviter tout risque pouvant dénaturer les valeurs qui guident notre démarche.


Article 1- Ses objectifs :

Cette charte doit permettre de :

  • associer les associations et les habitants qu’elles représentent aux démarches de concertation engagées sur le territoire de Bègles, Floirac, Bordeaux (St Jean Belcier/Carle Vernet) à propos des changements dans l'urbanisation des villes en vue d’une mobilisation citoyenne et d’une appropriation des projets à venir.

  • associer les partenaires et acteurs sociaux à nos réflexions et préoccupations

  • partager nos informations, y déposer des propositions d’articles ou réagir à des articles

  • enrichir nos cheminements réciproques, identifier et réunir les ressources en présence

  • permettre le suivi des projets

Article 2 – Régles déontologiques de fonctionnement :

En respect d’une démarche de démocratie participative, le processus implique le respect des règles de la société civile.

Toute personne oeuvrant et publiant au sein du blog s'engage à en respecter les objectifs (Art. 1)

Le collectif est garant de la cohérence des publications réalisées, qu'il examine régulièrement

Sont à exclure tous les articles portant atteinte à la dignité, relevant de délation, diffamation, insinuations en lien avec des croyances religieuses, des attitudes racistes, des discriminations ethniques, de genre ou des propos obscènes.

Tout article doit être signé par son auteur (pas d’anonymat), sous sa responsabilité même ses points de vue et positions n’engagent que lui en dehors de ceux qui auraient été refusés par le modérateur.

La présente charte sera révisée en fonction des besoins d’actualisation considérés par le collectif.

Pas d’utilisation à des fins publicitaires.

 

Article 3 : Le territoire, les projets, les partenaires

Toute information impliquant le territoire, les projets et les partenaires doit comporter les sources vérifiables, avec les références et/ou lien informatique en appui

Toute information citant un courrier personnel impliquant un partenaire doit être faite en accord avec ce dernier, excepté si celui ci a été rendu public par ailleurs.

Tout projet de l'interassociatif ne pourra impliquer telle ou telle association que si celui-ci a officiellement son aval.

 

Article 4 : Les modalités

Tout projet se construisant collectivement, chacun s’engagera autant que faire se peut à :

  • transmettre et diffuser les informations,

  • respecter et prendre en compte la diversité des points de vue 

  • soumettre sa démarche à commentaires et évaluation

  • inviter à la participation et à la mobilisation

 

Article 5 : Les thématiques

Si toutes, à priori, peuvent être abordeées (en respect des règles de l’article 3), sont à privilégier celles qui portent sur les notions de :

  • démocratie participative /concertation/partenariat/citoyenneté avec un souci d'implication de toutes les catégories de population

  • désir et dynamique des habitants et des acteurs sociaux

  • démarche communautaire / diagnostic partagé

  • développement territorial : social, économique, environnemental, urbanistique, culturel, (sans priorité)

  • communication/évaluation

  • non discrimination, égalité d'accès

  • bien vivre ensemble, cohésion sociale

1 Composé de membres d'associations d'habitants, d'associations thématiques, et d'acteurs sociaux du territoire impacté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :